REJOIGNEZ NOUS

lectures : 363

soutiens : 2

Les petits pas de la COP26

A l'image de sa très timide formulation finale la COP26 à finalement permis d'avancer de quelques petits pas vers l'objectif indispensable de -1,5°C. Ainsi pour la première fois le charbon et les énergies fossiles sont désignés. Et un ensemble d'accords partiels viennent s'ajouter à la révision des intentions des États constatée en début de sommet.
Mais que de lenteur dans les décisions !!! Et de précautions diplomatiques dans les formulations quand l'urgence pourle climat et l'urgence pour l'humanité exigerait des décisions fortes suivies d'actions effectives.

Quelles sont les avancées ?
👉Elles reposent principalement sur le seul mot "much" dans la formulation finale :《the impacts of climate change will be much lower at the temperature increase of 1.5 °C compared with 2 °C, and resolves to pursue efforts to limit the temperature increase to 1.5 °C》
Les Etats qui s'étaient accordés à Paris sur l'ambition de rester en deçà de +2°C de hausse des températures s'accordent six ans plus tard sur l'ambition de rester bien en deçà de +2°C !!! Et pendant cela il est resté que 9 années pour agir et réussir ses actions.

👉La deuxième avancée de ce sommet est d'avoir pour la première fois désigné le charbon et les énergies fossiles. Cela signifie que l'on passe de l'intention d'agir sur les symptômes (le réchauffement climatique) à celle d'agir sur les causes du mal (charbon, pétrole et gaz). Et encore seul le premier est mentionné dans l'accord final et le troisième figure dans un des accords partiels négociés.
Mais là encore que de précautions scripturales ! 《accelerate the development, deployment and dissemination of
technologies, and the adoption of policies, to transition towards low-emission energy
systems, including by rapidly scaling up the deployment of clean power generation and
energy efficiency measures, including accelerating efforts towards the phasedown of unabated coal power and phase-out of inefficient fossil fuel subsidies, while providing
targeted support to the poorest and most vulnerable in line with national circumstances and recognizing the need for support towards a just transition;》Au lieu de parler de 《supprimer le charbon》, le texte invite à 《accélérer le développement des solutions vers l'énergie charbon sans capture de CO2》. C'est quand même moins engageant !

👉 Aux côtés des 71 alinéas du Glasgow Climate Pact ce sont les accords partiels qui auront marqué ce sommet. Ceux sur l'arrêt des investissements dans le charbon, de la diminution du gaz naturel, de la fin à programmer du pétrole, du développement des véhicules électriques, de l'engagement du Brésil à baisser de 50% ses émissions en 2030 et de l'Inde à arriver à la neutralité carbone en 2070 (ce qui est trop tardif... mais c'est la première fois que ce grand pays se fixe un tel objectif).


Au final ce sommet constitue une avancée significative même si le résultat n'est pas encore à la hauteur des enjeux !!!
Ainsi la COP21 s'était soldé par une somme d'engagement à hauteur de +3,2°C. Les travaux prépatoires de la COP26 avait permis d'engranger des engagements de +2,7°C.
Les engagements supplémentaires signés pendant la quinzaine de la COP26 aboutissent à un engagement entre +1,9°C et +2,2°C. Chiffres qu'il faudra valider. Et surtout il faudra mettre en œuvre ces décisions. Ce qui n'est pas encore le cas jusqu'à aujourd'hui. Parions cependant sur l'avenir.


Voici le texte final des résolutions de la COP26 cop26_auv_2f_cover_decision.pdf

Partager