REJOIGNEZ NOUS

lectures : 292

soutiens : 2

Historique : le G7 cesse de subventionner les énergies fossiles

Le G7 vient de franchir ce 27 mai 2022 un par de géant dans la lutte contre le réchauffement climatique. Les USA, l'Union Européenne, le Japon, l'Allemagne, le Royaume-Uni, la France, l'Italie et le Canada viennent de décider de "mettre fin d'ici fin 2022 à toute nouvelle aide publique directe à l'international en faveur du secteur de l'énergie fossile sans technique de capture de carbone".

Pourquoi est-ce une décision historique ? Une décision qui marque une avancée majeure vers la maitrise du réchauffement climatique? Parce que la principale raison pour laquelle les émissions de CO2 augmentent régulièrement depuis des décennies malgré les investissements dans les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique c'est que les etats et les entreprises investissent encore plus dans les énergies fossiles. On appuyait jusqu'à cette décision sur le frein du réchauffement climatique tout en appuyant plus fort encore sur l'accélérateur !!!
Petit bémol le texte laisse courir les financements en cours et laisse la porte ouvertes aux projets avec puits de carbone. Mais ne boudons pas notre plaisir surtout que les économies du G7 pèsent plus de 55% de l'économie mondiale.
La porte a de telles décisions avait été ouverte lors de la Cop26. Voici donc un engagement concret.

Et comme une bonne nouvelle ne va pas seule, le G7 s'est également engagé "à atteindre un secteur de l'électricité majoritairement décarboné d'ici 2035".
Quand on sait que la résolution du réchauffement climatique passe par une modération et une électrification des usages vers une électricité décarbonée... on se tend compte que le G7 s'engage résolument dans la bonne direction...
Enfin... car il y a urgence pour le climat. Il nous reste 8 ans pour agir.
Espérons que ces engagements seront suivis d'effets.

Partager