REJOIGNEZ NOUS

lectures : 313

soutiens : 3

5-9 août Les jeunes à Lausanne

Les jeunes engagés pour la sauvegarde de la Planète se sont donnés rendez-vous à Lausanne en cette première semaine d’Août, mois pour la première fois de l’histoire pleinement en zone de dépassement ! comment ne pas être sensible à l’effondrement en cours de la nature de notre Terre, ici à Lausanne face à la majesté des Alpes et à l’immensité à taille humaine du Léman.


Nul besoin d’esthétisme pour convaincre ces jeunes qu'il est urgent d’agir ! C'est de leur avenir immédiat qu'il en va : ils sont la première génération menacée dans sa survie par la bêtise crasse de l'homme destructeur de la branche sur laquelle il est assis. Celles et ceux plus vieux qui ont connu la guerre ont en souvenir ce que cette épée de Damoclès avait de pesant, avec son lot de réactions et manifestations. Sauf qu'à l’époque la menace était hypothétique, aujourd’hui elle est certaine… sauf si nous engageons urgemment des actions individuelles et collectives massives.


Nous ne sommes plus au sommet du Gratte-ciel effrayés devant le vide. Nous y étions il y a peu encore. Mais à force de continuer à avancer dans une indifférence quasi planétaire et un égoïsme affairiste ou électoraliste des décideurs économiques et politiques , nous avons franchi le pas de trop ! Nous avons amorcé notre chute libre… Telles des grenouilles pataugeant dans une casserole dont la température de l'eau monte inexorablement nous avons dépassé la température corporelle et avançons sûrement vers un destin funeste.


Refuser cette fatalité désormais inscrite dans les prévisions les plus raisonnables et scientifiques, c'est ce que sont dire et construire cette semaine à Lausanne les jeunes de tout pays. Construire une mobilisation la plus large possible, embarquer toutes les générations dans le mouvement, contraindre ainsi les décideurs économiques et politiques à prendre des décisions et poser des actes à la hauteur des enjeux.


"Plus chaud ! Plus chaud que le Climat !" Sont venus dire au monde avec la conviction de leur jeunesse ceux que l'inaction des uns, l'indifférence des autres et les dégradations nombreuses au climat menacent d'amputer de leur avenir. Ardents dans la mobilisation...


Car il est encore temps. Encore temps de sauter en dehors de la casserole sur le feu. Encore temps de donner un coup de rein pour attraper la balustrade de la terrasse qui enserre les derniers étages du Gratte-ciel et stopper la chute. Encore temps d'agir.

Agissons ! Mobilisons nous, urgemment. 

Il est encore temps d'Agir.


Partager