REJOIGNEZ NOUS

lectures : 377

soutiens : 2

15 pays d'Afrique de l'Ouest s'engagent pour réduire leurs émissions de CO2

« C’est le fruit d'un processus collaboratif de plus d'un an conduit entre les institutions de la région, les Etats membres de la CEDEAO, les partenaires techniques et financiers et la société civile » qui s'est achevé le 30 avril 2022 par lequel la Communauté des États de l'Afrique de l'Ouest, qui regroupe 15 pays : Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée Conakry, Guinée Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sierra Leone, Sénégal, Togo, a adopté une stratégie conjointe pour limiter leurs émissions de CO2 d'ici 2030. 《L'Afrique de l'ouest doit saisir les opportunités économiques afférentes en faveur d'un développement durable de long terme sobre en carbone pour faire du climat une priorité de l'action politique de la région. 》Avec 370 millions d'habitants et un PIB supérieur à 500 millions de milliards la CEDEAO va mobiliser en partenariat avec l'Union Européenne et la Banque Mondiale 278 milliards € dans les dix années à venir pour inscrire l'action environnementale des quinze pays dans la trajectoire définie par la COP21.
Cela passe par une accélération du déploiement des énergies renouvelables avec l'ambition de porter la part à 48 % du mix énergétique en 2030. 
C'est à une mobilisation de tous les acteurs institutionnels et économiques qu'appelle la CEDEAO : « A l’instar des changements climatiques qui nous impactent tous, la réponse à apporter pour y faire face impose la participation de tous et la Stratégie Régionale Climat est un catalyseur de l’action de l’ensemble des acteurs. » La Stratégie régionale climat contient des objectifs sectoriels d'adaptation notamment en matière de transport, d’agriculture, d’énergie, d’usage des sols, d’eau, de santé indique le communiqué.

Partager